Parajuridique – Secteur bancaire

Le parajuriste travaille pour un avocat, un notaire ou, plus généralement, pour tout homme de loi. Le parajuriste l’assiste dans son travail quotidien en effectuant des recherches pour son compte, en préparant des documents juridiques, en maintenant à jour ses dossiers ou encore en rédigeant les procès-verbaux. Le parajuriste peut évoluer dans le monde bancaire en s’investissant au sein d’un cabinet d’avocats spécialisé en finance ou en rejoignant le service juridique d’une banque d’affaires.

Le profil de parajuriste est davantage recherché que celui de secrétaire juridique compte tenu de la complexité, toujours grandissante, des tâches administratives.

PRINCIPALES MISSIONS

Les missions du parajuriste dépendent de la structure qui l’emploie et de sa spécialisation. À titre d’exemple, il peut :

  • Incorporer les filiales, mettre à jour les statuts, les livres des procès-verbaux, les registres
  • Rédiger les rapports annuels et tout document lié aux fusions, aux dissolutions
  • Effectuer les mouvements de capital entre filiales (émissions, rachats d’action) et les consigner dans les registres
  • Préparer les résolutions des filiales, les résolutions bancaires (ouverture de comptes)
  • Renouveler les autorisations
  • Rédiger des rapports de sûreté ou toute documentation relative au montage de dossiers financiers
  • Préparer les réunions, y assister et rédiger les procès-verbaux
  • Assurer la veille juridique et tenir compte de toute modification de la loi
  • Établir et suivre le calendrier légal

DIPLÔME

L’exercice du métier de parajuriste suppose d’être titulaire d’un DEC en techniques juridiques. Toutefois, certaines secrétaires juridiques, après de nombreuses années d’exercice, peuvent être promues techniciennes juridiques. À l’inverse, il arrive que des diplômés d’un baccalauréat commencent leur carrière comme parajuriste, avant de passer le diplôme du Barreau pour devenir avocat.

COMPÉTENCES

  • Avoir une très bonne connaissance du droit
  • Être capable d’interpréter la jurisprudence et les lois
  • Connaître un logiciel de gestion documentaire
  • Maîtriser les logiciels bureautiques (Word, Excel, PowerPoint, Outlook)
  • Savoir naviguer sur Internet (sites juridiques, banque de données gouvernementales…)
  • Maîtriser l’anglais (provinces francophones)

HABILETÉS

  • Précision et rigueur
  • Autonomie et disponibilité
  • Grande résistance au stress
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Sens de l’analyse et esprit de synthèse
  • Très bonne gestion du temps et sens de l’organisation

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE

Il est possible de travailler toute une vie au poste de parajuriste tant la diversité et la variété des tâches sont grandes. Avec le temps, le parajuriste se verra confier des missions plus importantes, plus complexes avec davantage de responsabilités. Une des évolutions possibles est de devenir responsable de parajuristes, la fonction est alors plus orientée management. Enfin, il est toujours envisageable d’embrasser une carrière d’avocat, il faut alors retourner aux études afin d’obtenir le baccalauréat et le diplôme de l’ordre professionnel de la province dans laquelle vous comptez vous installer.

Réseau d'emplois Jobs.ca

#