Parajuridique – Secteur immobilier

Le parajuriste travaille pour un avocat, un notaire ou, plus généralement, pour tout homme de loi. Le parajuriste l’assiste dans son travail quotidien en effectuant des recherches pour son compte, en préparant des documents juridiques, en maintenant à jour ses dossiers ou encore en rédigeant les procès-verbaux. Le parajuriste peut s’orienter vers l’immobilier et travailler soit dans un cabinet d’avocats spécialisé dans ce domaine, soit au sein du service juridique de toute compagnie ayant pour activité l’immobilier (courtier, promoteur, négociateur…).

PRINCIPALES MISSIONS

  • Veiller à l’exactitude des documents juridiques remis en interne comme en externe
  • Faire des recherches au Registre foncier, au Bureau de la publicité des droits (BPD), au Registre de droits personnels et réels mobiliers (RDPRM)
  • Se procurer les relevés des taxes scolaires et municipales
  • Rédiger des lettres de demande d’information auprès des divers acteurs (notaire, gouvernements, ministère, ville, arpenteur…)

Dans le cas de la gestion de baux, le parajuriste va être amené à :

  • Procéder au renouvellement des baux
  • Compléter le registre des loyers
  • Traiter les problèmes matériels et immatériels parvenus dans un bien loué
  • Établir des rapports trimestriels et annuels sur les mouvements de baux
  • Veiller à respecter les exigences réglementaires et juridiques en matière de baux

DIPLÔME

L’exercice du métier de parajuriste suppose d’être titulaire d’un DEC en techniques juridiques. Toutefois, certaines secrétaires juridiques, après de nombreuses années d’exercice, peuvent être promues techniciennes juridiques. À l’inverse, il arrive que des diplômés d’un baccalauréat commencent leur carrière comme parajuriste, avant de passer le diplôme du Barreau pour devenir avocat.

COMPÉTENCES

  • Avoir une très bonne connaissance du droit
  • Maîtriser les documents relatifs aux baux et les principes de négociation de baux
  • Être capable d’interpréter la jurisprudence et les lois
  • Connaître un logiciel de gestion documentaire
  • Maîtriser les logiciels bureautiques (Word, Excel, PowerPoint, Outlook)
  • Savoir naviguer sur Internet (sites juridiques, banque de données gouvernementales…)
  • Maîtrise de l’anglais (provinces francophones)

HABILETÉS

  • Précision et rigueur
  • Autonomie et disponibilité
  • Grande résistance au stress
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Sens de l’analyse et esprit de synthèse
  • Très bonne gestion du temps et sens de l’organisation

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE

L’expérience va permettre au parajuriste de travailler sur des dossiers plus importants, plus complexes avec davantage de responsabilités. Une des évolutions possibles est de devenir responsable de parajuristes, la fonction est alors plus orientée management. Enfin, il est toujours envisageable d’embrasser une carrière d’avocat, il faut alors retourner aux études afin d’obtenir le baccalauréat et le diplôme de l’ordre professionnel de la province dans laquelle vous comptez vous installer. 

Réseau d'emplois Jobs.ca

#