Zoom sur le parajuriste en droit de l’immigration

Au Canada, les entreprises recrutent de plus en plus de travailleurs qualifiés à l’étranger, notamment en raison de la pénurie de main-d’œuvre qui touche certaines provinces comme le Québec. Or, les démarches en la matière sont loin d’être simples et les entreprises veulent s’assurer que leurs futurs employés pourront travailler en toute légalité. Cela entraîne une forte demande auprès des cabinets d’avocats spécialisés dans ce créneau. Par le fait même, les parajuristes en droit de l’immigration sont, eux aussi, en forte demande.

Quel est leur rôle ?

Les parajuristes spécialisés en droit de l’immigration assistent les avocats dans leur travail en s’occupant principalement des tâches administratives et de gestion. Ils peuvent exercer au sein des entreprises ou dans des cabinets d’avocats. Ils ont pour mission première de préparer, de rédiger et de produire divers documents d’immigration dans le cadre des demandes de permis de travail, de visas, de résidence permanente, de citoyenneté ou d’autres démarches liées à la mobilité internationale.

Attention, la pratique se concentre surtout sur la saisie de formulaires. Pour cela, les parajuristes sont en contact avec les clients et les collaborateurs afin d’obtenir l’information essentielle à la réalisation des mandats. Ils doivent également effectuer le suivi des dossiers avec les autorités gouvernementales et assurer un suivi serré des échéanciers. Enfin, ils veillent à être au fait des différents changements dans la législature.

La formation requise 

Pour exercer, un parajuriste doit être titulaire d’un diplôme d’études collégiales en techniques juridiques ou d’un certificat en droit, ou encore avoir une expérience équivalente obligatoire. À noter cependant que pour être membre de l’Association des parajuristes du Québec, il est nécessaire d’être détenteur du DEC en techniques juridiques.

Les cabinets d’avocats exigent le plus souvent le bilinguisme (voire le trilinguisme) écrit et oral. De plus, un très bon sens de l’organisation, de la rigueur et beaucoup de minutie sont exigés.

La rémunération

En ce qui concerne le salaire, il est très variable selon les provinces et l’expérience, la formation ainsi que le niveau de bilinguisme. Au Québec, un parajuriste gagne entre 18 $ et 39 $ l’heure, alors qu’il peut gagner jusqu’à 57 $ l’heure en Alberta, selon les derniers chiffres du gouvernement du Canada. 

Articles récents par
Commentaires

Réseau d'emplois Jobs.ca

#